Comment entretenir vos Valencey

C’est bien beau d’avoir de belles chaussures, mais encore faut-il en prendre soin.
Il n’y a rien de pire qu’une paire qu’on laisse dépérir et dès qu’une chaussure est abandonnée à son sort dans le monde, sans soin particulier, un bébé licorne meurt. Et ça c’est pas cool.
Pour vous aider à savoir quoi faire de vos escarpins chéris, (et sauver un bébé licorne) mais en fait, surtout, pour que vous ayez le plaisir de les garder longtemps en bon état, on vous a concocté un petit panel des trucs à appliquer (et à éviter).

  1. Le Nettoyage:
    Nombre de sites vous le proposeront, de l’eau et du savon de Marseille vous permettront de nettoyer vos chaussures en cuir. Ce n’est pas faux.
    On préconise d’imbiber une éponge (naturelle, pas abrasive hein, on n’est pas des sauvages) d’un peu d’eau tiède, d’y frotter un peu de savon et de tamponner le cuir légèrement. Une fois cette étape effectuée, vous pourrez rincer (toujours à l’eau tiède) éponger l’excédent et laisser sécher à l’air libre (pas de chauffage ni de sèche-cheveux!) Si le cuir de vos chaussures est souple, nous conseillons l’usage d’embauchoirs (ou de boules de papier journal) pour que la tige sèche sans perdre sa forme initiale.
    Si le savon de Marseille est pratique dû à son coup peu élevé et la facilité de se le procurer, nous recommandons tout de même l’usage d’un savon spécial cuir (surtout si vous comptez procéder à des nettoyages réguliers) que vous pourrez vous procurer chez votre cordonnier.
    À éviter: l’alcool à 90°, le vinaigre, le bicarbonate de soude, en gros tous les produits qui pourraient agresser le cuir.
  2. L’entretien:
    On a tendance à penser que puisque le cuir est à l’origine de la peau, on peut l’entretenir comme la sienne, avec du lait démaquillant ou nourrissant. Mouais. Encore une fois, ce n’est pas faux, le cuir a besoin d’être nourri et l’application d’une crème ou d’un lait corporel peut être un bon compromis peu onéreux à une crème spécifique un peu plus chère. Mais les crèmes que nous utilisons pour hydrater nos jambes n’ont pas les mêmes effets qu’une crème conçue spécialement pour le cuir, aussi pour un entretien régulier, ou une paire qui vous tient particulièrement à cœur, le mieux sera d’investir un peu plus pour un résultat bien meilleur tant sur le court que sur le long terme.
    À éviter: l’astuce de la peau de banane ou du blanc d’œuf (franchement essayez sur votre main et laissez sécher… on n’est pas sûres que vous vouliez avoir ça sur vos beaux escarpins).
  3. Lutter contre les odeurs:
    Vous trouverez plusieurs astuces sur internet, nous nous sommes penchées ici sur trois techniques assez classiques.
    Les huiles essentielles: Quelques gouttes d’huile essentielle sur la semelle intérieure de vos chaussures permettront de lutter contre les petits désagréments dus à la transpiration.
    Le sachet de thé usagé: Après avoir fait infuser votre tasse de thé du matin, vous avez peut-être utilisé le sachet pour décongestionner vos yeux cernés (mais c’est une autre histoire). Ne le jetez pas tout de suite et laissez le sécher. Une fois complètement sec (sinon ça colore) placez-le dans vos chaussures (oui pour une paire, il faudra deux sachets).
    Le bicarbonate de soude: On l’a dit plus haut, c’est un produit qui assèche le cuir, à utiliser avec parcimonie donc, mais en petite quantité, et sur l’intérieur de la chaussure, il permettra de supprimer les mauvaises odeurs et de ralentir le développement d’éventuels champignons ou moisissures. Étalez en un peu au fond de chaque chaussures et laissez agir pendant la nuit. Au matin, enlevez la poudre et appréciez!
    Vous pouvez aussi essayer: quelques brins de lavande, des feuilles de sauge ou des peaux de citron/orange/pamplemousse. Ce qui est naturel et doux ne peut pas faire de mal à vos escarpins.

On espère que cet article vous a été utile, n’hésitez pas à laisser en commentaires vos techniques et expériences personnelles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je ne suis pas un robot *